Experience Client

Les avantages des espaces de travail partagés, vus de l’intérieur

Aujourd'hui je veux vous partager un article, paru sur le blog Wojo, leader des espaces de coworking en France et bientôt en Europe. J’y ai contribué, bonne lecture. Merci à Aurore pour cette interview.

Métro-boulot-dodo ? À l’heure du télétravail, du coworking et des espaces de travail partagés, les attentes des collaborateurs ne sont plus les mêmes. Au rendez-vous, plus d’autonomie, de liberté et de nouveaux usages au travail qui pointent le bout de leur nez. Alors, facile ou pas pour une entreprise de répondre présent ? On en discute avec David Benoish, directeur technique de Dropbox France et Julien Rigal-Dupont, fondateur de l’entreprise Expérience Client, tous deux membres Wojo.

Le choix du coworking

Dans un contexte d’hypercroissance, où les murs peuvent rapidement devenir trop petits, Dropbox a fait le choix du Wojo Champs-Élysées : ici en effet, il est très simple d’augmenter ou de réduire la surface de ses bureaux. Dans le cas de Dropbox, il a fallu faire face à l’accroissement des équipes, comme nous l’explique David Benoish.

Cette solution, qui compte 400 collaborateurs en Europe, dont quinze en France, fait partie de ces start-ups qui ont participé à la transformation du travail et facilité la collaboration à distance. Un concept qui a au passage donné la possibilité au coworking et aux espaces de travail partagés de prendre tout leur sens.

Il est ainsi logique que Dropbox ait perçu les avantages des espaces de travail partagés, et souhaité placer ses équipes au cœur d’un écosystème collaboratif et dynamique. Ces dernières ont voulu personnaliser leurs bureaux privatifs afin d’être aux couleurs Dropbox, pour autant, elles profitent également des autres espaces communs de l’édifice, comme le bar, les coins cuisine, la terrasse ou les salles de réunion, comme nous l’explique le directeur technique.

Julien Rigal-Dupont est quant à lui un ancien responsable RH, devenu entrepreneur : son cabinet de conseil accompagne les entreprises en mettant l’humain au cœur des relations. Pour lui qui se lançait dans une nouvelle activité, le choix du coworking s’est avéré pratique, dans un premier temps.

Car à l’heure du flexoffice, l’espace de travail partagé, en mêlant coworking et bureaux fermés, est une bonne façon de ne pas rester seul lorsque l’on créé son activité mais aussi avoir un pied-à-terre de travail où et quand on le souhaite, lorsqu’on n’est pas chez ses clients pour ses missions. Julien Rigal-Dupont est devenu, comme bon nombre d’entre nous, un travailleur nomade, et c’est là un autre avantage des espaces de travail partagés pour une entreprise : lorsqu’il n’est pas dans son site de rattachement, à Wojo Gare de Lyon, il s’appuie sur le réseau Wojo (soit une centaine d’adresses ouvertes à ce jour) pour optimiser son emploi du temps et ne pas gaspiller son énergie dans les transports.  

D’autres, à l’instar de Yann Delpuech, président de la SSII Finelog-Biseum, choisissent de mixer postes de travail en coworking et bureaux privatifs. Une solution qui permet de profiter des avantages des espaces de travail partagés en gérant finement ses frais d’hébergement en fonction des effectifs en mission chez les clients et ceux qui sont au siège. Car Yann Delpuech doit jongler avec une flotte de 25 à 30 consultants, sachant qu’idéalement, seuls 20% doivent être dans les bureaux de l’entreprise !

À lire aussi, le témoignage de Yann Delpuech : Les espaces de travail partagés, quel intérêt pour un chef d’entreprise

De l’énergie à partager

Disons-le clairement, ce n’est pas la couleur d’une chaise ou d’un bureau qui révolutionne le travail aujourd’hui. Ce sont les pratiques, les relations entre les collaborateurs et la vision conduite par les managers. C’est en tout cas notre point de vue chez Wojo. L’un des avantages des espaces de travail partagés est que leur configuration contribue activement à insuffler une énergie positive aux équipes : ils sont pensés pour être au service de ceux qui y travaillent, et permettre que se côtoient freelances, PME et grands groupes. Le rôle de l’espace est alors bien de dynamiser le travail des collaborateurs, de faciliter les échanges et de proposer des lieux de convivialité.

Pour David Benoish, directeur technique de Dropbox France, la convivialité est d’ailleurs l’un des ingrédients essentiels que doit générer un espace de travail : « La machine à café est le meilleur outil d’échange et de communication. C’est au café le matin et au déjeuner que les informations se partagent. » Et c’est aussi ce que Julien Rigal-Dupont considère comme un des avantages des espaces de travail partagés, à savoir « les échanges, l’ambiance et l’énergie » qu’apporte l’écosystème Wojo. Pour le consultant, c’est l’occasion de nouer des contacts, de trouver les bons partenaires, tout comme de nouveaux clients. C’est aussi un lieu pour découvrir d’autres start-up lors d’elevator pitchs inspirants.  

Une nouvelle façon de travailler

Autre avantage des espaces de travail partagés : on y retrouve une certaine liberté de mouvement. La liberté de travailler à son bureau, dans un espace de coworking calme, en salle de réunion ou encore sur la terrasse. L’autonomie devient alors un maître-mot pour les équipes, tandis que les freelances et indépendants y trouvent un lieu qui leur permette de développer leurs ambitions et de grandir à moindre coût.

« Chez Dropbox, nous avons cette culture très inclusive, qui consiste à responsabiliser au maximum les collaborateurs. Si nous embauchons quelqu’un, c’est un talent, et nous partons du principe que nous allons lui faire confiance. On nous responsabilise complètement et on nous dit “prenez des risques, des initiatives”. On est à fond dans la collaboration pour innover, pas dans l’exécution. », nous confie ainsi David Benoish.

Et quand on goute à cette liberté, il devient compliqué de revenir en arrière, à savoir dans un lieu où la confiance ne ferait pas partie des valeurs d’une entreprise. Si pour Julien Rigal-Dupont, cette liberté se savoure dans un écosystème qui lui permet de se développer à son rythme, pour David Benoish, elle est devenue l’un des éléments clés de son travail au quotidien et du management des équipes.

Si l’aventure vous tente, sachez que le prochain espace Wojo ouvrira ses portes en décembre prochain au 18, boulevard Malesherbes et qu’il est d’ores et déjà possible d’y réserver ses bureaux : ce nouveau site, baptisé Wojo Madeleine, proposera plus de 500 postes en bureaux privatifs !

Voici la source de cet article : https://blog.wojo.com/du-bonheur-en-boite/2019/09/03/avantages-espaces-travail-partages/

Expérience Client

Voici une définition de l’expérience client-collaborateur qui devrait être appliquée pour chaque client et collaborateur tous les jours.

L’expérience client-collaborateur désigne l’ensemble des émotions et sentiments ressentis par un client avant, pendant et après l’acte d’achat d’un produit ou service d’une société et par le collaborateur, l’ensemble des échanges avec les équipes. Il y a une relation tripartite.

C’est aussi l’ensemble des interactions qu’un client ou collaborateur a avec la marque ou son entreprise (avec ses managers ou ses collègues).

Il est important de ne rien briser durant ces différents échanges. Des moments sont importants durant cette relation off ou online. Que ce soit, par téléphone, en ligne ou en relation directe, il faut faire attention aux moments de vérités.

L’expérience client-collaborateur est donc l’association d’éléments intervenant lors du parcours client (ambiance de l’équipe, message publicitaire, interactions avec les conseillers de vente, la relation avec le service client et service après-vente, l’accueil dans le lieu physique…)). On oublie pas de dire bonjour en souriant.

Le parcours client peut-être différent selon les domaines d’activité (plus ou moins long). Il ne faut pas négliger les points de contacts avec le client.

Le parcours collaborateur, doit être une transmission de bonnes informations (culture d’entreprise, relation avec les clients et les objectifs) avec une énergie positive pour que le collaborateur puisse s’épanouir rapidement et être performant.

Il est important de faire attention aux clients et aux collaborateurs. Une image négative peut arriver très vite.